Site de liaison entre les membres et les sympathisants d' Action Patriote

 

 

Accueil Liens Contacts Statuts Adhesions Mentions legales Cadre Legal

 

Archives Directives
Presse et TV
Videos
Sites Internet
Municipalites
Autres assocs
Securite Informatique
Reseaux
Guerre de France
Vieux éditos
Gardes Territoriales
Bibliographie
Divers
Glossaire
Transit

 

 

MISE À JOUR DU 17.10.2020

 

Les articles sont classés dans l'ordre chronologique inverse

 

Pour l'actualité voir www.guerredefrance.fr 

 

 

 

 

 

 

Les directives précédentes peuvent évoluer et être corrigées en fonction de la situation.

 

 

 

DIRECTIVE COVID/COUVRE FEU

 

 

 

LE POINT DE LA SITUATION :

 

Annoncer un couvre feu la veille d’un départ en vacances samedi 17 pour toute la France est une folie pure.

En effet, entre la perspective de passer des vacances confinées en ville sans pouvoir "faire la fête" et celle de retrouver une liberté quasi-totale chez les "ploucs" le choix va être vite fait.

Il faut donc s'attendre à des déplacements massifs de populations citadines dont on connaît les comportements arrogants habituels, en particulier dans les stations balnéaires. Cela va entraîner une contamination généralisée dans les zones des campagnes peu impactées jusqu'à présent, du fait d'une certaine discipline des autochtones. Les hôpitaux provinciaux peu ou pas du tout préparés, avec un personnel paraît il épuisé qui se fait porter pâle, risquent d'être rapidement débordés.

Alors que plusieurs épidémiologistes nous indiquent, en se basant sur les seuls chiffres vraiment fiables, ceux des entrées à l'hôpital, que la vaguelette en cours a atteint son pic, le .... qui préside la France instaure un couvre-feu tout en préconisant de partir... en vacances (toutes zones du 17/10 au 02/11).

Les comportements individuels devant cette dramatisation qu'est un couvre feu "rappelant les heures sombres" sont totalement imprévisibles.

Je citerais un exemple : un ami infirmier libéral dans le "trou du cul du monde" (l'Orne) s'est vu confronté à un afflux de patients pour des tests PCR de la part de résident secondaires parce que "on n'attend pas" et "on a le résultat rapidement". ¨Problème : ceux testés positifs sont retournés en ville, 14 jours à contempler des vaches, trop c'est trop. Et puis ces odeurs.

Les conséquences sont incalculables et nous allons les vivre en direct live :

-- fuite d'une grande partie des 20 millions de concernés en province, le brassage entraînant des contaminations massives (on a vu ce qu'a donné le déboulé en Normandie lors de la première vague, cinq fois plus de morts chez une certaine communauté),

-- forte perturbation des trafics,  cambriolages et autres activités illicites, le risque d'insurrection des quartiers devient non négligeable,

-- les dealers ayant l'habitude de suivre leurs clients, habitant des quartchiers fortement contaminés, et aux comportements asociaux bien connus, vont accentuer la diffusion du virus,

-- deuxième ruée panique sur... le PQ, avec contamination dans les grandes surfaces,

-- les magasins de centre ville et les marchés vont également subir shopping et tourisme couleur locale.

-- Etc...

 

QUE FAIRE ?

 

La faible circulation du virus en province était due à une certaine discipline de la population, qui respecte les gestes barrières bien mieux que ne le permet la promiscuité en ville (transports, entreprises).

Un véritable patriote respecte autrui. 

Si vous résidez en zone COUVRE-FEU, le mieux est de vous abstenir de vous déplacer en vacances et surtout de rendre des visites familiales. C'est contraignant mais c'est comme ça.

Si vous résidez en "ZONE LIBRE" et que vous êtes à risque abstenez vous de recevoir des personnes extérieures, de sortir , en particulier dans les lieux fréquentés par les "parigots bobos trottinettes" (en particulier dans les stations balnéaires) (magasins de centre ville, bars, restaurants, spectacles, marchés, brocantes...).

Cela ne va durer qu'un mois ce n'est pas la mer à boire.

 

 

 

 

 

ÉDITO du 17.10.2020

 

 

 

Bonjour,

 

 

Définition du dictionnaire du mot DIRECTIVE :

"Ensemble des indications générales, lignes de conduite à tenir", dans notre cas "qu'une organisation donne à ses membres et sympathisants".

A ne pas confondre avec "ordres" ou "instructions". 

Internet permet de diffuser des directives en mode passif, chaque citoyen les appliquant ou non, et les interprétant en fonction du contexte local et de ses capacités.

Difficile alors de concrétiser la notion "d'entreprise terroriste" puisqu'il n'y a pas de verticalité.

C'est la "RÉSISTANCE SANS CHEF", un concept que nous allons vous présenter de manière plus détaillée. La guerre dans laquelle la France est engagée est en effet très particulière, car c'est la première fois que cela arrive dans notre glorieuse histoire que d'aucuns veulent effacer en détruisant nos statues.

Il est donc normal qu'une doctrine prenne du temps à être élaborée.

 

ACTION PATRIOTE.

 

PS : pour les vieux éditos, c'est par ici.

 

 

 

A suivre...

 

Aux armes citoyens !

Formez vos bataillons !

 

 

 

 

 

Pour les éditos précédents, c'est par ici.

 

 

CONTACT DE SECOURS

 

MISE A JOUR DU 01.08.2020 : La vague de fermetures de comptes "GAFA" même VK, l'inaccessibilité de certains sites est le signe très net que "l'état profond" ou le "système" comme on voudra est en pleine ébullition. Au cas où ce site serait fermé, veuillez noter l'adresse de notre page GAB où vous trouverez le cas échéant la nouvelle adresse du site : https://gab.com/guerredefrance/ 

 

 

DIRECTIVE n°5

 

 

VERSION 1.1 du 07.08.2020 :

 

Cette directive est susceptible d'être corrigée et complétée en fonction de l'actualité.

 

 

LE POINT DE LA SITUATION :

 

La montée des tensions est manifeste, et se traduit par des morts de plus en plus nombreux. Comme nous l'avons déjà indiqué, au lieu d'attentats massifs, les Français subissent un "attentat glissant permanent", cumulatif, qui en un an fera autant de victimes qu'un massacre de masse.

Plusieurs signaux alarmants :

-- La visite humiliante du président Macron va probablement entraîner des réactions, en particulier du Hezbollah (Chiites), qui est soutenu par les services Iraniens voire Syriens.

-- Le président qualifie "d'incivilités" des assassinats.

-- Dans l'affaire de Dijon la DGSI et le CNRLT n'ont rien vu venir comme d'habitude depuis 2015, et il a fallu 72 heures pour déloger des Tchétchènes dont beaucoup doivent être fichés S (et suivis par le service Russe FSB qui les cueilleront un jour ou l'autre).

-- Le jeu de chaises musicales entre Mrs De Bousquet et Nunez est inquiétant, le président n'a pas changé son équipe de barbouzes qui perdent. Cette fine escouade ne tardera pas à s'en prendre encore aux patriotes pour faire diversion, entre autres.

-- Le président Turque ERDOGAN a une attitude agressive et expansionniste. Il a pris pied en Lybie (et au Yemen ?) et transporté 4000 djihadistes expérimentés qui ne sauraient tarder à agir contre notre armée au Mali. Afin de faire céder la France, un attentat est probable, or les services Turques sont compétents et disposent de 270000 ressortissants en France (dont 500 "agents") (2.7 millions en Allemagne). La transformation de Sainte Sophie en mosquée est un acte significatif.

-- La nomination de Dupond-Moretti à la justice, acclamé à Fleury Mérogis, qui qualifie les barbares de "fracassés de la vie" ou "d'écorchés" a été interprétée dans les ZUS comme un signal fort d'impunité. Résultat : rodéos, mortiers, caillassages, tirs sur les pompiers. Les forces de l'ordre, de plus en plus acculée par des attroupements spontanés, vont un jour ouvrir le feu pour se dégager.

-- Celle de Gérald Moussa Darmanin est très inquiétante, les renseignements glanés sur le net et qui nous parviennent du réseau laissent apparaître un personnage à double facette, qui a réussi à faire croire qu'il était un farouche défenseur de la laïcité, certains le qualifient "d'inconstant cynique". Une page lui est consacrée sur le site Guerre de France !

Alors qu'il la joue matamore avec des petites phrases comme "l'Islam politique est un ennemi mortel pour la République", il a dans sa ville de Tourcoing très largement pratiqué des "accommodements raisonnables" avec des radicaux notoires. Il mettra un genou en terre à la première escarmouche.

Affaibli d'avance par des manifestations récurrentes de féministes certes hystériques, il a aussi une grosse casserole, un de ses grand-pères était harki, donc considéré comme un traître par les 1.5 millions de personnes d'origine Algérienne vivant en France. On se demande d'ailleurs s'il n'a pas un compte à régler.

La mise en scène "sécuritaire" pathétique de Nice cache un grand désarroi. Son déplacement à Douaumont est suspect.

-- La visite de Marlène Schiappa à Deauville est dans le même registre, avec un plus, rassurer la communauté Juive très présente dans cette station balnéaire.

-- Le général Burkhard pense manifestement qu'un conflit dur symétrique peut s'ajouter à un autre asymétrique sur le TN, un "affrontement majeur" entre états en centre Europe, on se demande bien contre qui. Penserait il par exemple à la Turquie ? Voir : http://www.guerredefrance.fr/armee_sur_le_tn.htm 

-- Le Sénat, repaire de Grands Frères, a élaboré un rapport sur la propagation de l'islam (qui est politique). Cette étude fouillée est accablante et ne peut que contrarier les barbus. 

TOME 1 http://www.senat.fr/notice-rapport/2019/r19-595-1-notice.html

TOME 2 http://www.senat.fr/notice-rapport/2019/r19-595-2-notice.html 

-- Le même Sénat, a diffusé sur sa chaîne LCP un documentaire sur la pénétration des Frères Musulmans, financés entre autre par le Qatar (Qatar Charity). Bien évidemment, salafistes et autres wahhabites ne sont pas en reste, sans compter la lutte sournoise pour le contrôle des mosquées par certains états (Maroc et Algérie principalement). Un des interviewé a été clair : le but est de détruire Rome, d'ailleurs un magazine de Daesh s'intitulait Rumiya.

-- Se multiplient les profanations de cimetières, églises incendiées, vandalisées ou pillées, écoles brûlées.

-- On voit apparaître aux USA et en Angleterre des milices noires qui défilent en uniforme dans la rue (armées aux USA).

-- La communauté Juive est manifestement inquiète de l'anti-judaïsme d'un mouvement comme BLM qui s'ajoute à "l'hostilité" distillée dans Mein Koran.

-- La censure dont sont l'objet les patriotes et en particulier les "judéo-critiques" sur YOU TUBE et les réseaux sociaux "grand public", même les Russes (VK), bat son plein. Les fermetures arbitraires de sites sans l'intervention du juge se multiplient.

-- L'arrestation récente d'Alain SORAL prouve si besoin était que des "réseaux d'influence" sont à l'oeuvre. Vu les commentaires de réjouissances haineuses dans certains médias Juifs, une des origines est assez facile à déterminer. Il y en a d'autres. A qui le tour ?

 

 

EN CONCLUSION : les risques d'attentats islamiques, communautaristes ou carrément "d'origine étatique" (dont sous faux drapeaux)  sont passés brusquement de moyen à fort, puis de fort à très fort avec l'affaire Libanaise. La multiplicité des sources , des causes et des motivations rendent très difficile la détection préalable. Seul un maillage citoyen peut permettre de déceler dans le bruit de fond ambiant les signaux faibles qui précèdent toute action.

Vous pouvez nous transmettre vos informations et constations sous forme de "notes blanches" concises et précises, nous ferons suivre le cas échéant : apcontact@protonmail.com

 

 

LES BESOINS EN RENSEIGNEMENTS apcontact@protonmail.com

 

Bien que nous ayons déjà réuni beaucoup d'éléments concernant Gérald Moussa Darmanin, d'autres informations moins publiques nous intéressent.

Une vaste opération de censure est en cours, merci de nous signaler les reconstitutions de sites ou de pages sur réseaux sociaux (ce qui ne veut pas dire que nous épousons les thèses des sites et pages citées, parfois très violentes et vulgaires). Il semble que le réseau GAB soit un bon choix, les réseaux et hébergeurs Russes ayant montré leurs limites : https://gab.com/ 

 

 

ATTITUDE GÉNÉRALE DE VIGILANCE apcontact@protonmail.com

 

Internet permet un maillage territorial en facilitant les communications "horizontales" par rapport à des organisations verticales ou pyramidales. Observer, passer, fréquenter les établissements commerciaux "mixtes" ou les marchés, compulser la presse locale, les blogs et sites locaux (amis ou adversaires potentiels)  permet d'obtenir du renseignement d'ambiance, de voir bouger les lignes. Les employés municipaux et des services sociaux, les élus, sont de bonnes sources, ils connaissent le terrain et souvent subissent.

Les organisations Chrétiennes doivent renforcer leur sécurité en formant leurs jeunes et en étant particulièrement vigilantes sur l'attitude de certains visiteurs, entraver les intrusions et vérifier leur protection incendie (à voir avec les pompiers et les mairies). Ceci est valable pour les organisations Juives qui ont dû anticiper.

La détection des "signaux faibles" est à ce prix. 

Un autre moyen consiste à ouvrir des pages locales sur les réseaux sociaux intitulées "SÉCURITÉ à NOM DE VOTRE VILLE" ou "TRANQUILLITÉ PUBLIQUE à ...", avec un renvoi sur vos pages de réseaux moins censurés pour le moment  https://gab.com/ https://parler.com qui permettrons à vos adhérents et lecteurs de vous retrouver en cas de censure de vos pages des réseaux "grand public". Supprimer systématiquement les commentaires "intempestifs" ils peuvent être l'oeuvre de "trolls" qui cherchent à faire censurer vos pages.

 

 

QUE FAIRE SI VOUS ÊTES EN ZONE BLEUE

 

Les situations sont tellement diverses qu'il est primordial de laisser l'initiative au niveau local. Vous reporter à la DIRECTIVE n°1. Vos maires sont élus, c'est le moment de les influencer pour qu'ils créent le dispositif PARTICIPATION CITOYENNE s'il n'y en a pas. La Gendarmerie est particulièrement efficace dans ce domaine. Compte tenu des retards colossaux pris dans la gestion des communes, commencez à recruter maintenant et n'en parler à votre maire ou à son adjoint à la sécurité qu'à la rentrée.

Une bonne initiative consiste à vous rapprocher du CORRESPONDANT DEFENSE de votre commune. Il est en relation avec le DMD (Délégué Militaire Départemental). Vous pouvez également voir du côté des associations d'anciens combattants dont les membres ne sont plus très chenus il est vrai, mais ils ont des enfants et petits enfants.

 

 

QUE FAIRE SI VOUS ÊTES EN ZONE ROUGE

 

Se reporter à la DIRECTIVE n°3. Le désarmement psychologique de la police et les "totems d'impunité" donnés aux allogènes par le pouvoir actuel vous mettent réellement en danger. 

 

 

QUE FAIRE SI VOUS ÊTES EN ZONE ORANGE

 

Se reporter à la DIRECTIVE n°3. Tout dépend de la couleur politique de votre municipalité. Si votre municipalité est de gauche ou écolo pastèque, c'est cuit, on voit bien par exemple Martine AUBRY pleurnicher d'une situation qu'elle a elle même générée.

Partez si vous pouvez.

 

 

POUR LES DIRECTIVES PRÉCÉDENTES C'EST PAR ICI